Evénements

L’économie sociale et solidaire et les enjeux du développement équitable

2018-12-07 2018-12-08


Université Mohammed Premier
Organise en collaboration avec
Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales Oujda, le Centre Takamul
d'Etudes et de Recherches, le Centre de Recherche et de Développement de l’Oriental et
la Fondation Hanns Seidel
Colloque sur:


« L’économie sociale et solidaire et les enjeux du développement équitable »

 

Argumentaire :

L’émergence de l’économie sociale et solidaire s’inscrit dans une longue histoire politique, économique et sociale. Elle est marquée par une multitude de réflexions et par la mise en place de différents types d’initiatives. Pour certains spécialistes, l’économie sociale et solidaire est considérée comme une alternative au libéralisme (Merlant, Passet, Robin,2003). Pour d’autres, il s’agit de l’avènement d’une économie plurielle (Aznar et al., 1997).
Certes, l’économie sociale et solidaire (ESS) est le résultat d’idéologies diverses qui se sont retrouvées devant une réalité marquée par un déséquilibre flagrant entre une couche sociale ayant bénéficiée du développement accéléré des activités lucratives, et une autre partie de la population, enfoncée dans une pauvreté grandissante. Cette réalité favorisait la naissance d’une multitude d’initiatives et d’expériences sous formes de création de coopératives, de mutuelles et d’associations. Il s’agit de millier d’institutions qui ont marqué la naissance et le développement de l’économie sociale et solidaire. Cependant, malgré ces progrès indéniables, les défis à venir restent considérables. Tout en continuant à mettre l’accent sur les progrès quantitatifs d’extension de l’offre, l’action sociale est appelée à intégrer de façon structurelle la dimension qualitative notamment en termes de qualité et de pérennité des services produits et de l’équité dans l’accès à ces services.
Plus que pour toute autre catégorie vulnérable, l’intégration socio-économique des personnes en situation de handicap exige une politique publique holistique intégrant les dimensions quantitative et qualitative.

Pour traiter, analyser et comprendre le sujet, plusieurs interrogations peuvent être soulevées. D’abord, qu’en est-il de ses facteurs explicatifs et de ses racines historiques et politiques ? Pourquoi parle-t-on de l’économie sociale et solidaire et en
quoi consiste exactement ? Quels sont ses acteurs et ses enjeux ? Qu’en est-il de l’état actuel de l’économie sociale et solidaire au Maroc et ailleurs ? Ses forces et ses fragilités ? Ses opportunités et ses risques pour l’Etat et la société ? Comment
peut-on faire de l’économie sociale et solidaire une véritable locomotive de l’économie nationale ? Peut-on la considérer comme solution optimale pour réaliser un développement territorial, équitable et durable ? Comment peut-on mesurer la performance de l’économie sociale et sur la base de quels critères ? Peut-on dire qu’une économie sociale équitable exige le dépassement des approches actuelles et opte pour des politiques publiques basées sur une grande capacité d’innovation et une aptitude à mettre en place une stratégie cohérente et intégrée.

Sont à ce titre particulièrement sollicitées les contributions scientifiques, toutes branches des sciences exactes et humaines, qui engageront une réflexion sur l’identification et la détermination des apports académiques et pratiques autour desquelles pivote le concept de l’économie sociale et solidaire.

Axes proposés :

Les racines historiques, sociologiques, culturelles et politiques de l’économie sociale et solidaire.

  • Les acteurs et les enjeux de l’économie sociale et solidaire. (Etude de cas)
  • Les forces, les fragilités, les opportunités et les risques de l’économie sociale et solidaire ? (Etude de cas)
  • La performance de l’économie sociale et solidaire : les enjeux du développement équitable
  • L’économie sociale dans les politiques publiques. (Etude de cas).
  • L’économie sociale et solidaire : études comparatives.
  • L’entreprenariat social et ESS
  • ESS et développement territorial
  • La bonne gouvernance et la culture managériale dans l’ESS
  • L’ESS : Levier de Développement Humain
  • L’ESS outil du développement durable : Cas des coopératives au Maroc
  • L’innovation au service de l’ESS
  • ESS et transition sociale et écologique.
  • Les blocages de l’ESS

L’évaluation portera sur les points suivants :

  • Originalité de l’approche adoptée.
  • Respect des normes scientifiques.
  • Pertinence des arguments développés.
  • Clarté sur le plan de forme et de fond.
  • Structuration équilibrée du contenu de l’article.

Règles à respecter :

  • L’article doit être précédé d’un résumé en arabe, en français ou en anglais et doit souligner l’intérêt du thème choisi, déterminer la problématique, préciser les objectifs de l’article et la méthode adoptée.
  • Les auteurs doivent envoyer une version électronique de de leurs résumés dans la limite de 500 mots (Format word) en indiquant sur la première page le titre, le nom de(s) auteur(s), l’appartenance institutionnelle et l’adresse électronique.
  • Les auteurs doivent envoyer un CV ne dépassant pas une page comprenant principalement : ville, numéro de téléphone, courriel, photo personnelle, diplôme, spécialisation, université, et une brève description de la recherche terminée);
  • Le nombre de mots des articles doit être compris entre 3000 et 5000 mots (y compris les références)
  • Les interventions doivent être envoyées à l’adresse email suivant : leconomiesolidaire4@gmail.com

Calendrier :

Réception des résumés (500 mots): 05 septembre 2018
Réponse : résumés acceptés: 10 septembre 2018
Réception de la version définitive des articles: 10 novembre 2018
Réponse finale : articles acceptés: 20 novembre 2018
Date du colloque: 07 et 08 décembre 2018

Coordination :

- Pr. Abdelilah EL ATTAR, Université Mohammed Premier – Oujda ;
- Pr. Abderrahim EL ALLAM, Université de Cadi Ayad - Marrakech ;
- Pr. ERRAMI Lahoucine, Université Ibn Zohr -Agadir ;
- Pr. Abbas BOUGHALEM, Université Mohammed Premier – Oujda ;

Comité scientifique :

- Pr. Abdallah IDRISSI, Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales Oujda ;
- Pr. Mohamed ZEROUALI, Vice Doyen chargé de la recherche scientifique et de la coopération FSJES - Oujda ;
- Pr. Abdelilah EL ATTAR, Vice Doyen chargé des Affaires pédagogiques FSJES - Oujda ;
- Pr. Hachmi BENTAHAR, Directeur du Centre d’Etudes Doctorales, Droit, Economie et Gestion- Oujda;
- Pr. Abdelkader OUDRI, Chef du Département des Sciences Economiques- Oujda ;
- Pr. Mohamed BELOUCHI, Chef du Département du Droit Public-Oujda ;
- Pr. Najib GUIMI, Chef du Département des Sciences de Gestion- Oujda ;
- Pr. Abbas Boughalem, Enseignent Chercheur en Sciences Politiques- Oujda ;
- Pr. ERRAMI Lahoucine, FSEJS –UIZ-Agadir ;
- Pr. OUBDI Lahsen, ENCG-UIZ-Agadir;
- Pr. Said AHROUCH, FSEJS –UIZ-Agadir;
- Pr. Lahoucine ERRAMI, FSEJS –UIZ-Agadir;
- Pr. Abderrahman ARABI, Enseignent Chercheur en Sciences Economiques- Oujda ;
- Pr. Anwar REGHOUI, Université Mohammed Premier – Oujda ;
- Pr. Abdelkader Maaroufi, Enseignent Chercheur en Sciences Economiques- Oujda ;
- Pr. Abdelouahed BERRICHI, Enseignent Chercheur en Sciences Economiques- Oujda ;
- Pr. Khalid FIKRI, Enseignent Chercheur en Sciences Economiques- Oujda ;
- Pr. Mostafa LEKHAL, Université Mohammed Premier – Oujda ;
- Pr. Zahraddine TAYBI, Université Mohammed Premier – Oujda ;
- Pr Abdelkabir EL OUIDANI, FSEJS –UIZ-Agadir ;
- Pr. Fatima EL KANDOUSSI, ENCG-UIZ- Agadir ;
- Pr. Hicham ATTOUCH FSEJS – UM5 – Rabat;
- Pr. Said RADI FSEJS – UM5 – Rabat ;
- Pr. Khalid ALYOUD FLS – UIZ- Agadir ;
- Dr. Hicham SABER, professeur vacataire, FSJES - Oujda ;